Creuser le noir corporate et en faire sortir une lumière, une vérité blafarde sur tous ces suckers.

Archives

(Turn on your speakers)

"... Au réveil, mail dans la boîte de l’arrière boutique, back room du SDH V2, pile au moment où je comptais me désincrire pour me réfugier dans une liste similaire mais anti-trolls, tellement j’en ai eu ras le bol des messages décérébrés de ces derniers jours. Faut me comprendre : dans la semaine à part mon fiancé et mes chats je vois irl maximum cinq personnes, et en général groupées le vendredi soir. Et quand pour raison pro le cota semainier est atteint, j’autiste le week-end histoire de m’en remettre. Les listes de diffusion et les mails, c’est mon principal rapport à l’extérieur. Alors quand je tombe que sur des conneries ou des agressions, c’est pas la fête du slip dans ma jauge de sociabilité. Y a pas de différence pour moi entre un mec qui débarque dans mon salon pour me saouler et des spameurs atrophiés du bulbe qui envahissent un dossier Outlook. Bref.

C’est Heaveens qu’a balancé l’info. Avant de m’énerver, voilà la dépèche AFP : "Ariel Wizman fait la grosse voix contre le piratage de musique sur internet PARIS, 21 déc 2004 (AFP) - L’animateur de télévision Ariel Wizman est le porte-voix d’une campagne de sensibilisation lancée mardi pour mettre en garde les internautes contre les risques du téléchargement illégal de musique. Un message lu par l’animateur va être envoyé aux "internautes pirates" par l’intermédiaire de fichiers émissaires adressés aux différents logiciels d’échange. Ce message sera inséré dans le fichier support du morceau de musique avec l’autorisation des artistes interprètes. L’internaute qui téléchargera ce fichier découvrira le message d’Ariel Wizman lorsqu’il voudra procéder à l’écoute. Résultat : l’internaute aura échoué à télécharger son morceau de musique, qui est interrompu par le message, et il sera mis en garde contre d’éventuelles poursuites judiciaires. "Vous venez de tenter de télécharger un fichier musical protégé. Ce faisant, vous faites courir des dangers (...) aux artistes et à l’industrie musicale", affirme le message. "Vous pouvez facilement être identifié et poursuivi devant la justice par les ayants droit ; vous risquez aussi d’attraper un virus informatique", met-il en garde. "Pour profiter de la musique en toute liberté, il existe des solutions de téléchargement légales et sans risques", affirme-t-il. Pendant cette campagne, qui durera deux mois, près de 100.000 fichiers émissaires vont être diffusés sur internet. Ce projet a pu être réalisé grâce à la collaboration entre les fournisseurs d’accès à internet, qui apportent leur espace serveur, et les ayants droit de la musique, qui fournissent les fichiers support."

Depuis le temps que j’hululais contre cet abruti, cet espèce de Rastignac des sous médias, me prenant dans la gueule un tas de réflexions stupides de ses souteneurs, et parfois de gens fort recommandables, politiquement très droits. Monsieur Witzman et son passé situïde, Monsieur Witzman et sa lucidité extrème, Monsieur Witzman qui a malencontreusement été dépassé par la Machine qu’il avait tenté courageusement de parasiter de l’intérieur en l’intégrant. Bah voyons. Limite trotsko, tant qu’on y est. Jusqu’à preuve du contraire, un mec qu’a intégré Debord et pas que pour sauter les intellos en string Aubade de la rive gauche, ça ne se pavane pas en piquant les vestes de Nagui sur Canal + tout en éructant des blagues pourries, faut arrêter. J’aimerais bien connaître le montant du chèque et des avantages en nature, combien ça coûte Ariel Witzman, pas grand chose mais les commenditaires doivent l’ignorer, pour eux c’est sûrement un leader d’opinion chez les djeunzs, un parisien branché qui hante le tout Paris nocturne. Le pire c’est qu’il va continuer de mixer tranquillement dans les clubs à la con sans se faire exploser le minois à coup d’IPod (pourtant efficace comme moyen mine de rien). Je me demande vraiment ce que ça lui fait, d’incarner la voix des majors, aller lâchons lyriquement la voix du Grand Capital, Ariel Witzman la voix de son maître, ça doit quand même être un peu étrange, même pour un vendu complet. Ou alors il est névrotiquement egotique, et ça l’excite juste d’imaginer qu’il s’incruste dans les oreilles des gens qui lui ont rien demandé. Possible. Y a bien des artistes pour qui serrer la main de Jacques Chirac est un honneur, alors un semi-people, si ça se trouve, foutre des acouphènes en serinant doctement que le téléchargement c’est très mal, c’est un peu la consécration. Ariel Witzman, "Les taches enseignent la vie". Y a quand même des gens qu’ont des ambitions qui me dépassent.

Un site met en place une contre-attaque sous forme de boutade, assez maligne la réaction, je trouve : "Notre but est simple : utiliser les messages informatifs mis en oeuvre dans le cadre de la lutte antipiraterie dans des oeuvres musicales crée pour l’occasion. Samplers, live, reverbs et échos, faites chauffer les plug ins et les effets analogiques !

Le nom de cette compil MP3 inédite : PROPRETE INTELLECTUELLE. Cette compil sera diffusée gratuitement sur les réseaux P2P. L’ensemble de ses oeuvres seront mise en place dans une compilation MP3 qui sera offerte aux 2 ministres et à Ariel Wizman courant janvier.

Le P2P est aussi un outil indispensable à la création artistique de demain. Nous sommes favorable à une rémunération des artistes, mais il est important de rappeler que le réseau est le premier outil d’accès à la "VRAI" diversité culturelle et le terreau de la création et des entrepreneurs de demain. Ce qui n’a pas été dit semble t’il lors de cette conférence.

Musiciens à vos samplers. Pour nous proposer vos tracks : proprete_intellectuelle@utopeer.com pour nous proposer un design de pochette : meme adresse.Afin de démarrer cette compiliation nous avons besoin de récupérer un maximum de messages audios : envoyez les nous à l’adresse suivante : message_wizman@utopeer.com (si vous avez les adresses ed2k également !)".

Acid va tourner ce week-end. Ceci dit ça vaudra pas une bonne tarte dans la gueule, mais l’histoire a prouvée que les collabos, ça comprend pas plus les torgnioles que le reste."

un copy/klute* du blog de Chloé D

* Ctrl+C / Ctrl+V