Creuser le noir corporate et en faire sortir une lumière, une vérité blafarde sur tous ces suckers.

Archives

Pour mémoire : N'allez plus chez Villepoix, Xippas, Dorfman, Grève. Il y a keude de chez keude. Deux ou trois bouteilles de picrate que les RP ou les asssistante2merde cachent misérablement derrière une porte, un bureau. L'ambiance est chiante pire, déprimante. Coincés du cul, les visiteurs ressemblent à des mouches à merde. L'art exposé est DEAD, encadré à jamais attendant un voyage hypothétique à Bâle. On s'emmerde dur. Klute, Vlad et moi sommes rabattus à la Chapelle de la Sorbonne pour une collection Frac piteuse - j'ai rien retenu à part Olivier Reneau qui demandait au buffet un rab de chips - mais voilà, le cadre était magique, cette chapelle avec un putain d'OB comme on les kiffe à coups de vodka et de Ricard. On a même chouré une bouteille. Les filles étaient belles, les mecs inconsistants. C'était OPEN.