Creuser le noir corporate et en faire sortir une lumière, une vérité blafarde sur tous ces suckers.

Archives

Bonjour SM

Lu ton mail2merde du lundi matin. Je cois que tu es devenue tout
simplement "hype". Classique, ça arrive au meilleur "crevard" d'entre nous.
Aux premières loges depuis le début mais au contact de l'actuelle altérité
populaire connected - plus communément désignée "beaufs" ou "trolls" sur
les mailin'lists - tu t'es transformée alors en "crevure", une initiée snob
(par défaut, je te rassurre) qui veut préserver son miroir médiatique, petit
capital underground, privilège symbolique narcissique que je flambe
JUSTEMENT devant l'Elite parisienne destabilisée par ce "bucher des
vanités". Alors pour la media-teas'@fion du SDH, je peux te dire que ce
n'est que le début.

SDH is subground

le meilleur de l'underground
le meilleur de l'overground

A H AH AH AH AH ...

(????)


bises

TH

PS c'était une réponse intemporelle.

-----Message d'origine-----
De : SM
Envoyé : lundi 16 février 2004 10:42
À : Stand-Art SDH
Objet : Pariscope, par ici la sortie...

franchement TH, tu crois pas qu'est venu le moment de fermer les portes du
SDH, ou alors explique-leur une bonne fois pour toute qu'on est pas une
association philanthropique... moi maintenant j'hésite à balancer des plans,
ou alors si je balance c'est que je suis sûre d'aller ailleurs... 'fin bref,
tu trouves pas que le SDh "avant" (la télé et les articles dans Libé) ça
avait quand même une autre gueule...

en tout cas moi je préfèrais l'époque où tu étais l'éminence grise un peu
secrète de la hype underground à la dérive que celle où tu t'improvises
super G.O. des sorties sur Paris (pour ce public y-a déjà foules dans les
kiosques) ....ou alors c'est moi, j'suis devenue snob...même si ça paraît improbable

SM

PS : au fait te sens pas obligé de balancer ça sur le SDH, je crois,
j'espère, que tout le monde est saturé des grands débats "pour ou contre" le
SDH, qui saturent nos boîtes email et n'étanchent pas notre soif
et pi' d'ailleurs te sens pas non plus obligé de répondre, c'est juste la
mauvaise humeur du lundi matin, ça passera sans doute demain.