Creuser le noir corporate et en faire sortir une lumière, une vérité blafarde sur tous ces suckers.

Archives

"J'aime beaucoup ce que vous faites # 03 "

Ambiance étrange avant-hier soir à l'île. Dupontel très sur la défensive déclamant quelques vérités démagogiques, enfonçant les portes ouvertes, mais comparer Irréversible ou Bernie au Guernica de Picasso, faut pas pousser les brigades internationales dans les orties, Irréversible m'a ennuyé, sa violence décriée ne m'a pas heurté, Gaspard Noé est un cinéaste médiocre (la caméra qui fait des loopings et le montage à rebours ne suffisent pas....) qui peine à argumenter sa violence grandguignolesque. Faudrait qu'il retourne voir les films de Pasolini mais surtout tout Sam Peckinpah. Au hasard, Les chiens de paille... Un bon point pour Dabug qui a fait courageusement fait face à Dupontel sans se démonter, réussissant à déstabiliser le hargneux malgré quelques bourrins dans le public qui applaudissaient à chaque lapalissade du "seul contre tous". Merci à TH d'avoir défendu la lité-rature:) La fin de soirée fut douce...

Tendrevenin