Creuser le noir corporate et en faire sortir une lumière, une vérité blafarde sur tous ces suckers.

Archives


Pitin avant hier-soir chuis inter-venu à l'Ile Désenchantée pour "J'aime bcp votre défaite" avec Patrick Eudeline vs Bertand Burgalat. C'était un peu mou du 4$$ - comme d'hab' - mais sympatoche tout de même - comme d'hab' - jusqu'au moment où je mets la red light pour poser la question du killer on the road / Vous savez quand ça tombe dans le plan "anciens combattants novö-réaks" / "Salut Patrick... Salut Bertand... Connaissez-vous le groupe " !!! " ? Silence. " Euh... naaaan QUI C... ? " Yeah !!!!! Victoire !!!!!!!!! Je les sèche direct comme deux vieux strings en live sur la question du dernier groupe qui défonce sa race, les " !!! " ils donnent leur langue à la Chatte et la nanomicroseconde de la Défaite des proféFionnels de la proféFion, je gueule comme un putois, monte sur la(s) table(s) et présente Lulu une DJette suisse un croisement-hybride-cloné entre Charlotte Gainsbourg et Lou Doillon / ça te cause ? / Fla$kBack / Lulu et son amour Polux forme le duo amoureux suisse luluxpo. Samedi dernier à la Nouvelle Superette, ils m'ont fait danser all night langue (merci Sandrine pour sa Série Limitée / je reviendrai...). Je présente donc Lulu au public et au Tribunal du rock en disant que samedi dernier, elle a balancé donc LE tube du groupe !!! qu'ils ne connaissent pas. Lulu avance , elle est total lookée electrofluo... ensuite je l'embarque sur le dos. Rido. Chuis vraiment un gros branleur les Filles.