Creuser le noir corporate et en faire sortir une lumière, une vérité blafarde sur tous ces suckers.

Archives

Laissons-les se fragger entre eux.


"...Côté romans, on peut parier, sans trop de risques de se tromper, que le dernier livre de Yann Moix provoquera un débat et des échanges houleux. Déjà, son titre est on ne peut plus clair, Partouz (Grasset, à paraître le 31 août). Non seulement le roman est truffé de mots qu'il ne serait pas convenable de citer, décrit par le menu les ébats dans un club échangiste, mais à cela s'ajoutent des pensées sulfureuses teintées d'apologie du terrorisme. Concernant Mohammed Atta, l'un des kamikazes du 11 septembre («un événement sexuel», selon l'écrivain), Yann Moix écrit «Ce n'était pas seulement un héros, c'était plus que ça : un saint.» En passant, il égratigne un autre «pro» de la polémique : «Michel Houellebecq est un con.» Plus loin, toujours à propos de l'auteur de Plateforme : «Un assez médiocre, un relativement, un plutôt médiocre écrivain doublé d'un gros con.» Rendez-vous au tribunal ?... " source2merde