Creuser le noir corporate et en faire sortir une lumière, une vérité blafarde sur tous ces suckers.

Archives

Après Miss Kittin et Sven Väth qui grotesquent de concert sur MTV, c'est au tour de Robert Smith de chuter depuis la tombe où il était enterré, jusqu'au tréfonds de la Putasserie Filtrée (en anglais, "French Touch"), posant sa voix et vendant ses droits à j'ignore exactement quel combo housey qui entend réaliser le hold-up dance-floor de la rentrée (et qui vu le niveau de facilité, risque en effet d'emporter la palme du tube à pétasses).

Comme l'affirme Klute in da city de façon récurrente, l'acte qui doit normalement succèder à la copulation est le décès.
Vu l'obscénité avec laquelle le Cure couche avec sa maison de disques en particulier, et avec la Sainte Merde Commerciale en général, il devrait au minimum se faire choper par les cénobites et morfler pendant les siècles des siècles.