Creuser le noir corporate et en faire sortir une lumière, une vérité blafarde sur tous ces suckers.

Archives

-----Message d'origine-----
De : agent triple # XXXXXX
Envoyé : mercredi 15 septembre 2004 20:22
À : thth@noos.fr
Objet : Re: invitation dernière minute


dear TH,
ok, désolée, j'ai pas trop cherché à double-checker l'info parce que
Armelle, la nana, avait l'air pas mal choquée quand elle m'a raconté
l'histoire - j'étais d'ailleurs très étonnée de ce que j'entendais parce
que, bon, je sais que t'es parfois un peu hard, mais je pensais pas que tu
irais jusqu'à détruire un appart'...
en fait, elle a cru que vous défonciez son décor quotidien volontairement,
toi et un autre qu'elle m'a décrit chauve (Franck), elle est intervenue,
bourrée et violente, a foutu un poing dans la geule du chauve qui est tombé,
s'est relevé et l'a poussée contre un meuble (c'est là qu'elle s'est fait
mal), puis, sonnée, t'a chopé par les cheveux et sorti.
je crois qu'elle n'était pas trop dans son état normal (pour sa décharge).
elle a aussi eu des problèmes de voisinage sévère (rapport à la foule
partout dans l'appart', dans l'escalier et l'immeuble), des cailles qui, sur
les conseils de Joana la Texanne blonde Johnson, ont débarqué en masse pour
faire chier les gens et impossibles à virer, des flics mauvais qui, à leur
premier déplacement, lui colle une convoc' au tribunal, bref la merde.
en même temps, cette fille, je la connais pas des masse, donc bon, voilà,
l'avait qu'à pas faire de teuf' avec des branchés chez elle.
et t'inquiète, t'es toujours mon TH.
sinon, je vais bien, j'ai enfin été augmentée après quatre ans d'esclavage
et une âpre négoc' salariale où je tins bien en respect mes boss (les tenir
par les couilles serait le thème exact, en fait).
franchement, même si ça fait pas le bonheur, putain, ça fait du bien (tu
connais toi aussi, les affres du manque de thunes).
je t'embrasse
à bientôt ?

Agent Triple # XXXXXX