Creuser le noir corporate et en faire sortir une lumière, une vérité blafarde sur tous ces suckers.

Archives

beau comme la fleur du cactus
beau comme les deux longs filaments tentaculiformes d'un insecte
ou plutôt, comme une inhumation précipitée
ou encore, comme la loi de la reconstitution des organes mutilés
et surtout, comme un liquide éminemment putrescible!
beau comme la loi de l'arrêt de développement de la poitrine chez les adultes dont la propension à la croissance n'est pas en rapport avec la quantité de molécules que leur organisme s'assimile
beau comme la rétractilité des serres des oiseaux rapaces
ou encore, comme l'incertitude des mouvements musculaires dans les plaies des parties molles de la région cervicale postérieure
ou plutôt, comme ce piége à rats perpétuel, toujours retendu par l'animal pris, qui peut prendre seul des rongeurs indéfiniment, et fonctionner même caché sous la paille
et surtout, comme la rencontre fortuite sur une table de dissection d'une machine à coudre et d'un parapluie
beau comme le vice de conformation congénital des organes sexuels de l'homme, consistant dans la brièveté relative du canal de l'urètre et la division ou l'absence de sa paroi inférieure, de telle sorte que ce canal s'ouvre à une distance variable du gland et au-dessous du pénis ou encore, comme la caroncule charnue, de forme conique, sillonnée par des rides transversales assez profondes, qui s'élève sur la base du bec supérieur du dindon
ou plutôt, comme la vérité qui suit: " Le système des gammes, des modes et de leur enchaînement harmonique ne repose pas sur des lois naturelles invariables, mais il est, au contraire, la conséquence de principes esthétiques qui ont varié avec le développement progressif de l'humanité, et qui varieront encore"
et surtout, comme une corvette cuirassée à tourelles!