Creuser le noir corporate et en faire sortir une lumière, une vérité blafarde sur tous ces suckers.

Archives

Par conséquent, selon le Ministère de l'Industrie (ou de la Santé...) : "Vous pouvez facilement être identifié et poursuivi devant la justice par les ayants droit ; vous risquez aussi d'attraper un virus informatique".

Selon Monsieur Renaud Donnedieu de Vabres, Ministre de la culture, "Le développement des échanges illicites d’œuvres protégées par le droit d’auteur a atteint une ampleur sans précédent, bafouant la propriété et la dignité des créateurs."

Selon Pascal Nègre, président d'Universal, "La règle est claire. Les actionnaires veulent du profit. La filiale que je dirige doit leur donner du profit. Le profit est le prix de ma liberté.", prix proche sans doute de celui de la "liberté de penser" soldée de son voisin de prétoire le ténor défiscalisé Florent Pagny.

Pestiféré, lépreux pirate téléchargeant de la musique ou de la vidéo sur internet au mépris des "ayant-droits", à savoir les Intermédiaires Industriels qui en reversent une ridicule quote-part aux auteurs, refusent toute nouveauté non préformatée, et procèdent en parallèle à de confortables avances au profit de quelque ténor de patagonie, au hasard. Galeux, vérolé consommateur qui renonce à s'acquitter des redevances coutumières et fait vaciller les oligopoles de la production musicale internationale, oligopoles qui prétendent "oeuvrer dans l'intérêt des artistes" mais refusent toute licence légale permettant d'adapter la diffusion des créations esthétiques aux nouvelles ramifications réseautales de la technique.



Hélas, d'une part la solution économique du téléchargement payant telle qu'elle est actuellement envisagée par les Majors, ne semble tout bêtement pas viable, et d'autre part il est faux et spécieux d'affirmer que le téléchargement gratuit nuit aux chiffres de vente des supports classiques.

Le SNEP, les Majors, le Ministère de l'Industrie et celui de la Culture seraient bien avisés d'éviter d'afficher si nettement leurs collusions propriétaires. Goules Industrielles Intermédiaires et Passe-plats politiques.