Creuser le noir corporate et en faire sortir une lumière, une vérité blafarde sur tous ces suckers.

Archives



Comme illusion, simulacre, imposture ils sont la Hype. Le pur joyau marketing de la cyberéconomie de troisième type.

"Ainsi l'énergie bioélectrique, puis les flux computationnels seraient venus se substituer à une énergie cosmique pour absorber celle-ci et s'affirmer comme seule connectivité. Alors l'énergie protoplasmique, constitutive des corps et aussi de la pensée, est canalisée et orientée par des dispositifs de contrôle mis en place par un bouclage fermé de la pensée avec elle-même.

La haute antiquité avait élevé les pulsions sexuelles au rang de divinité et fait de Dionysos un dieu. Ainsi, pour légère que puisse être la comparaison, si les images qui apparaissent sur un écran avaient à se choisir un dieu, ce serait l'électricité - sinon la haute énergie des fréquences électromagnétiques. Pourtant la conscience humaine s'empresse de nier et de sublimer l'énergie neurobiologique au fondement de l'interconnexion des formes psychiques et s'emploie à lui substituer le servo-monisme d'une simulation, elle s'empresse de nier la part de la jouissance qui contribue à notre capacité de synthèse."
M. La Chance, Capture totale: Matrix, mythologie de la cyberculture