Creuser le noir corporate et en faire sortir une lumière, une vérité blafarde sur tous ces suckers.

Archives

L'article2merde dans Libé (suite)

Il est évident très bon pour la propaganda inversée en feed back provok et le piège des simulacres (relire à l'étalage l'article de Nassif et l'intervention de Chloé) car au-delà des apparences teasin' antisocial du Réseau SDH et cassos, il y a un sens esthétique que TH2MONTAIGU a complétement raté - "ce n'est pas de l'art " (en gros) mais Jack4$$, c'est quoi ? Si ce n'est de l' art contemporain hyprapopulaire tendance Jouannais ? - et puis merde ! Venant d'un "ange brûlé", il rate "le frôlement des ailes" (dixit Maurice Blanchot). OUI ça manque de souffle au Coeur, cet article. Il est en plus publié dans un journal2gauche caviar (là c'est clair à mes yeux maintenant) et apr défaut, TH2MONTAIGU se fait le justicier symbolique par procuration des pillés ultra select VIP2merde en leur donnant la parole vitriolée et bizarement sans citer les prénoms, encore moins les noms - par contre Pierre lui est servi niveau gratin (zob) - bref, le journaliste-écrivain en herbe sans THC est con-descendant entre les lignes quand ce n'est ²ment par des mots bien précis et des effets de style (oxymoron2merde). Je rappelle qu'il s'agit d'un jeune écrivain "auto-critique" bordel de la rive extrème-gauche, alors qu'insconsciemment (ou scienmment, j'oserai dire même *génétiquement*/ Il defend son camp : les VIP. Gaffe les pôtes qui suckent comme certains journalistes à force de fréquenter les ladies dans les Palace, vous sentez le petit théatre de Bouvatier : 'savez plus où est le nono rouge du problème.