Creuser le noir corporate et en faire sortir une lumière, une vérité blafarde sur tous ces suckers.

Archives

Si l'on en croit Technikart et la classification de LMDC, les crevards seraient devenus les precripteurs de la hype.

En effet, pour les deux ans du cab., l'entre du vide (emplie de mannek1 à la con et de pétasses au masculin) gigotait sur du AC/DC ou du Nirvana.

Du crevard version canap' de cuir blanc et Berlutti.

Un peu comme si un Clodo se disait qu'aller prendre un chocolat à l'Hotel Costes le dimanche, c'est un truc de bourge, mais quand même super branchouille.

On prend les mêmes et on re-commence - le k-sse must go on mais upside-down.