Creuser le noir corporate et en faire sortir une lumière, une vérité blafarde sur tous ces suckers.

Archives

"LA SOCIÉTÉ BOU(R)GE".

Rewind<< / Hier - 00 h 15 - CAMPUS sur FR2 : Guillaume Durand à Serge July (approximativement) : "Votre journal depuis longtemps, je l'ouvre plutôt par la fin, pour lire les pages "culture" plus axées sur l'imaginaire, la poésie...". July acquiesce. Son journal est devenu au fil des années "sociétal" (Avant 1973, on trouvait dans les journaux une rubrique "agitations" à côté de celle des "chats écrasés", désormais elle s'intitule "société", "tendance" "tentations" (sick) - à force de suck - cette rubrique protéiforme prolifère un peu partout tel un virus vaniteux) "OUI car la société bouge" !!! s'auto-phago-cite le Pas Punk July Mondain ! (mdr : c'est le premier slogan du quotidien). Badaboum. S'ensuit immédiatement la demande expresse de Finkielkraut à Serge July de la création d'une autre rubrique interne. L'intello robot balance en gros "C'est embêtant le mouvement parfois, oui c'est fatiguant d'être tout le temps dans le "bouge", l'Immobilité, c'est bien aussi..".- pause - " Il faut alors créer une rubrique interne dans la partie "culture"... une sous-rubrique critique...." - pause - "antisociale !!!!" - balance le viok tout content de son effet prout-critique- ". Bingo. Nous sommes là. Nos comptes sont à NEVERLAND. Nan... je déconne, c'est trop loin l'Amérique... Veuillez virer la THune en $ui$$e.



signé les Mercenaires du Vide