Creuser le noir corporate et en faire sortir une lumière, une vérité blafarde sur tous ces suckers.

Archives


"Je tiens particulièrement à remercier Ariel Wizman" (Patrick Devedjian, ancien militant d'Occident - Paris, le 21 décembre 2004)